Simulation de bourse

Connexion espace membre

Pas encore membre ? Actuellement 136 traders connectés. Qui est en ligne ?




Vous n'êtes pas connecté.

#1 26-05-21 14:51:40

HINAULT - Point portefeuille au 26 mai 2021

Point portefeuille au 26 mai 2021

Quelques commentaires sur l’évolution de mon portefeuille :

Sur le contexte :
1.le marché a connu une hausse sans précédent depuis avril 2021. Cette hausse s’est poursuivie ces derniers mois le marché pricant une sortie de crise sur le 2ème semestre 2021 avec potentiellement une surconsommation type « années folles ». Il me semble que le marché à pricer un scénario bull. Toute déception/retard pourrait être sanctionné.
2. Bien gardé à l’esprit que nous ne sommes pas tous devenus géniaux depuis 1 an. La Fed a sauvé 90% des intervenants sur le marché.
3. On rentre dans une saisonnalité plus compliquée (mai à octobre) ou en tous cas plus incertaine.
Conclusion : j’ai adopté des positions un peu plus prudentes sur le marché.


Sur mes poses :

Je rappelle que ma stratégie consiste à faire du stock picking en appréciant en permanence le risk/reward des positions que je prends. Je préfère gagner peu mais régulièrement plutôt que de me faire rincer au prochain retournement de marché ou sur un investissement trop risqué. Donc ma première question est : "si cela se passe mal qu'est ce qui se passe ?"


Biocorp : j’ai maintenu et renforcé cette position historique. La société conçoit et fabriques de dispositifs médicaux connectés et non invasifs notamment dans le diabète.  Par ailleurs, mes différentes rencontres avec la direction (présentation/forum) m’ont convaincu du sérieux des dirigeants. La spécificité d’un investissement dans Biocorp c’est qu’on parie sur le succès de produits propres que la société possède déjà et pas sur le potentiel d’un marché (aussi énorme soit il). Le risque est donc à mon avis bien moindre qu’une biotech traditionnelle.
Par ailleurs, en 2020 la société a commencé à engranger des commandes. J’ai donc parié sur l’accélération de ces commandes (signature de gros contrats avec des big pharma) en 2021.
Pour utiliser une image : la plupart des biotechs sont arrêtées dans le parking. Biocorp en 2020 a passé la première en engrangeant ces 1ers contrats… J’ai donc parié qu’elle était capable de passer la seconde.
J’ai renforcé légèrement ma pose car l’action n’a pas fait grand-chose depuis le début de l’année.

PCAS : c’est le dossier le plus simple. J’étais actionnaire l’an dernier et suis remonté massivement en février. Je joue tout simplement l’OPA de Seqens sur un horizon de temps court. En effet Seqens a été mise en vente par Eurazeo. L’information a été divulguée par tous les médias en février dernier. La valorisation annoncée du deal est de 2 mds.
Le problème c’est que les candidats repreneurs de PCAS n’auront aucune vie de trainer des minoritaires…. C’est deal breaker à mort sauf énorme décote sur les 2 mds (ce qui n’est pas la culture d’Eurazeo).
Si on considère que Seqens sera cédé en septembre /octobre, il est possible/probable qu’on règle le problème de PCAS par une OPR avant (juin/juillet ?). J'ai donc opportunément renforcer ma pose à l'approche de l'été et d'un dénouement possible.

Sur le prix de l’OPR : Difficile à estimer (je rappelle que la précédente tentative d'OPR a eu lieu à 17¤). Depuis, de gros investissements ont été réalisés et de grosses subventions touchées. A priori ça vaut donc plus…. 20¤ ?
Si je me trompe je serais juste investi sur un solide acteur de la chimie fine, secteur qui a plutôt des vents favorables.


Lexibook : société recentrée et spécialisée dans la vente de jouets pour enfants dont l’essentiel sous licence. La société revient de loin :
-    Elle s’est concentrée sur son point fort : les jouets pour enfants sous licence (La Reine des Neiges ou Pat Patrouille).
-    Elle a abaissé son point mort (réduction des coûts et des effectifs)
-    Elle a repensé sa distribution autant dans les réseaux (par exemple Costco au US) qu’en digital (présence notamment Amazon).
-    Elle pourrait bénéficier à plein de la surconsommation décrite en introduction.
La société devrait retrouver une forte croissance et ses résultats exploser (clôture en mars) car les frais de structure n’augmentent presque pas si le CA s’accroit significativement.
Mars 2022 : j’attends 3 M¤ d’ebit.
Mars 2023 : j’attends 5 M¤ sans problème.
L’endettement a été réduit autour de 4 M¤.
Je rappelle que la société faisait 48 M¤ de CA il y a quelques années.  Je pense que le marché va rapidement comprendre l’efficacité du business model et la qualité de son positionnement dans les licences. A mon avis une valorisation à 50 M¤ soit 6¤ par titre me semble très réaliste.

Sur les autres dossiers que je regarde :

Quadient : Dossier pas très cher en pleine transformation. Ça peut valoir 30 à 40¤ sans forcer à MT. V
It Link, Groupe Open : SSII peu valorisées au cours actuel.
Financière de l’Odet et holding de l’empire Bolloré : Ca vaut le coup de jouer la réorganisation du Groupe à horizon 2022.
Tessenderlo Pas bien cher.
Delfingen : équipementier auto pas très cher.



Sur les ressources disponibles sur le web :

Pour ceux que ca intéresse :

Je vous invite à suivre les excellentes analyses fondamentales de l’oracle de la Camargue, sur Twitter : @StockPick_fr.


Ainsi que les analyses précieuses de l’excellente Maison de Gestion de Fortune Avant-Garde Investment (https://www.avantgarde-investment.com/) qui m'aide à trouver la valeur cachée des sociétés cotées.

@KLe_Nouail
@BLe_Maitre
@Fr_BGraham

Dernière modification par Hinault (27-05-21 19:14:01)

Hors ligne

 

#2 26-05-21 15:04:30

Re: HINAULT - Point portefeuille au 26 mai 2021

Merci beaucoup pour ce message et pour les références.
Je vois qu'il faut connaitre bien le secteur pour avoir les informations (sur PCAS par exemple).

Hors ligne

 

#3 26-05-21 15:37:36

Re: HINAULT - Point portefeuille au 26 mai 2021

Monsieur Hinault,

Merci pour toutes ces précisions.

Sur boursematch, vous avez également posé plusieurs ordres d'achat sur Artefact.

Vous attendez toujours un petit repli pour vous positionner dessus ? (Ordre d'achat placé à 4.20)

Quel est votre avis sur cette valeur ? Votre objectif ?

Dans des trades précedents, vous suiviez aussi MGI. Il me semble qu'elle revenu à un cours intéressant dans l'optique d'un rachat de Konica (autour de 60¤), qu'en pensez vous ?

Merci pour ces précisions !

PH69400

Hors ligne

 

#4 26-05-21 15:37:36

Re: HINAULT - Point portefeuille au 26 mai 2021

Bonjour Hinault et merci pour ce partage toujours très enrichissant.

En tant que Stock picker, que pensez-vous du dossier TECHNIP ENERGIE qui me semble hyper décoté ?

Merci par avance

JG.

Hors ligne

 

#5 26-05-21 19:29:27

Re: HINAULT - Point portefeuille au 26 mai 2021

Bonjour

Merci pour vos réponses.

Artefact : c'est typiquement un dossier pour jouer un rachat. Pour 2 raisons :

1/ Le management est incentivé avec des BSA sur une cession de la boite. Grosso modo s'ils vendent dans les 2 ans à un prix intéressant ils toucheront un gros jackpot.

2/ Artefact a développé ultra pointu sur la stratégie des boites en se mettant sur la recherche du max de valeur ajoutée. Dis différemment, ils se sont positionnés en concurrence frontale avec Mc Kinsey, Bain et autres cabinets ultra top. Ca devrait exciter des repreneurs qui souhaitent rentrer par le haut sur les marchés du consel web.

MGI Digital : Il faut jouer aussi le retrait de cote à 60¤. Je guette une faibllesse du cours pour rentrer à 40¤. En réalité, je pense que les résultats du T1 seront décevants et cela pourrait créer une opportunité. Mais a 24 Mois on doit se faire racheter par KONICA à 60 ¤. Problème : nos amis japonais ont une notion du temps trés longue....

Hors ligne

 

#6 09-06-21 21:36:19

Re: HINAULT - Point portefeuille au 26 mai 2021

Bonsoir,

Touax est une société qui revient de loin. Le problème de cette société c'est que pour se sauver elle a été obligée d'ouvrir la moitié du capital de sa société la plus rentable (L'activité Wagon) a un fonds d'infrastructures appelé DIF.
Du coup en réalité une grosse de l'ebitda n'appartient pas réellement au Groupe ce qui brouille un peu la lecture.

Mon avis c'est que le taux d'utilisation des wagons est d'environ 84%. Si jamais ce taux d'utilisation retrouve sa moyenne historique (90/95), les performances financières vont grandement s'améliorer. Donc rentrer sur Touax aujourd'hui me semble pertinent même si la société n'est pas simple a analyser.

Bolloré : Je suis ultra positif et je pense que la holding de tète a encore un potentiel lié à :
a/ la simplification du groupe et la fin des boucles d'autocontrôle. On va s'apercevoir que Bolloré s'auto détient à environ 60%.
b/ La valeur d'UMG semble pouvoir évoluer et s'approcher des 40 mds... Je vous rappelle qu'on parlait jusqu'à récemment de 30 Mds... C'est évidemment tout bénéf pour Bolloré. Je suis ultra positif sur ce titre dont le downside me parait par ailleurs assez limité.

Hors ligne

 

#7 11-07-21 13:24:55

Re: HINAULT - Point portefeuille au 26 mai 2021

si je peux me permettre, par le PDG de Lexibook (prévoit un CA 1T en croissance à trois chiffre)
29/06/2021 : Vidéo présentation des résultats 2021
https://vimeo.com/569168554

Hors ligne

 

#8 18-08-21 20:21:55

Re: HINAULT - Point portefeuille au 26 mai 2021

Bonsoir Monsieur Hinault,
Pouvez-vous nous expliquer vos derniers arbitrages sur votre portefeuille, notamment l'allègement sur biocorp et l'achat fort sur it link ?

Merci !

PH

Hors ligne

 

#9 19-08-21 10:53:06

Re: HINAULT - Point portefeuille au 26 mai 2021

Bonjour
Oui j'ai la même question Mister Hinault : avez vous une boule de cristal pour IT Link si oui où puis-je en acheter une?

Hors ligne

 

#10 19-08-21 21:48:34

Re: HINAULT - Point portefeuille au 26 mai 2021

IT Link est un hybride ESN / R&D externalisée.
La société surperforme largement la croissance du marché. Le CA 2021 a de bonnes chances d'atteindre les 60M¤ ... soit +16% en organique ... vs 2019 précovid. La société est rapidement sortie de la crise des l'automne 2020 et est maintenant reparti pour retrouver son rythme de croisière à +10% / an. IT Link était en effet assez peu exposé à l'aéronautique sinistré.
L'aspect le plus intéressant se trouve au niveau de la rentabilité qui s'améliore significativement depuis ces dernières années. La société devrait pouvoir atteindre un marge de 7% de ROC dès 2021. Je table ensuite sur une remontée progressive de 0,5% / an avec à terme l'atteinte de 9% de ROC en ligne avec les bons élèves du secteurs (d'ici 2025 peut etre ?).
Si l'on applique à ITL les multiples de son plus proche comparable (SII), alors on a un objectif de cours à 36¤.

Sur les 2 fondateurs, le premier a quitté la société avec fracas, l'autre est malheureusement décédé .. et les héritiers n'ont pas de role opérationnel dans la société. Cela donne un caractère OPAble .. d'autant plus crédible étant donné l'ébullition des M&A dans le secteur
J'ai pas d'idée précise sur le niveau de prime possible sur OPA.. mais considérant les dernières transactions du secteur, on voit que les acheteurs doivent être très généreux pour "séduire" les quelques cibles encore indépendantes...(cf OPA récente sur AKKA à des multiples délirants ... et Altran racheté par Cap Geminiil y a quelques années).

Hors ligne

 

#11 05-11-21 20:17:23

Re: HINAULT - Point portefeuille au 26 mai 2021

Hinault a écrit:

Point portefeuille au 26 mai 2021


PCAS : c’est le dossier le plus simple. J’étais actionnaire l’an dernier et suis remonté massivement en février. Je joue tout simplement l’OPA de Seqens sur un horizon de temps court. En effet Seqens a été mise en vente par Eurazeo. L’information a été divulguée par tous les médias en février dernier. La valorisation annoncée du deal est de 2 mds.
Le problème c’est que les candidats repreneurs de PCAS n’auront aucune vie de trainer des minoritaires…. C’est deal breaker à mort sauf énorme décote sur les 2 mds (ce qui n’est pas la culture d’Eurazeo).
Si on considère que Seqens sera cédé en septembre /octobre, il est possible/probable qu’on règle le problème de PCAS par une OPR avant (juin/juillet ?). J'ai donc opportunément renforcer ma pose à l'approche de l'été et d'un dénouement possible.

Sur le prix de l’OPR : Difficile à estimer (je rappelle que la précédente tentative d'OPR a eu lieu à 17¤). Depuis, de gros investissements ont été réalisés et de grosses subventions touchées. A priori ça vaut donc plus…. 20¤ ?
Si je me trompe je serais juste investi sur un solide acteur de la chimie fine, secteur qui a plutôt des vents favorables.

que va faire SK Capital; il a acheté Seqens en aout pour un closing fin décembre

Hors ligne

 

#12 08-11-21 17:06:01

Re: HINAULT - Point portefeuille au 26 mai 2021

Hinault a écrit:

Point portefeuille au 26 mai 2021




Sur mes poses :

Bonjour Hinault, aujourd'hui sur Twitter Avant-garde investissement rapporte qu'une demande de dispense d'OPA sur PCAS aurait été déposée. Quelle attitude adoptes-tu dans ce cas, toi qui jouais l'OPA "sure" ? Merci.

PCAS : c’est le dossier le plus simple. J’étais actionnaire l’an dernier et suis remonté massivement en février. Je joue tout simplement l’OPA de Seqens sur un horizon de temps court. En effet Seqens a été mise en vente par Eurazeo. L’information a été divulguée par tous les médias en février dernier. La valorisation annoncée du deal est de 2 mds.
Le problème c’est que les candidats repreneurs de PCAS n’auront aucune vie de trainer des minoritaires…. C’est deal breaker à mort sauf énorme décote sur les 2 mds (ce qui n’est pas la culture d’Eurazeo).
Si on considère que Seqens sera cédé en septembre /octobre, il est possible/probable qu’on règle le problème de PCAS par une OPR avant (juin/juillet ?). J'ai donc opportunément renforcer ma pose à l'approche de l'été et d'un dénouement possible.

Sur le prix de l’OPR : Difficile à estimer (je rappelle que la précédente tentative d'OPR a eu lieu à 17¤). Depuis, de gros investissements ont été réalisés et de grosses subventions touchées. A priori ça vaut donc plus…. 20¤ ?
Si je me trompe je serais juste investi sur un solide acteur de la chimie fine, secteur qui a plutôt des vents favorables.


Lexibook : société recentrée et spécialisée dans la vente de jouets pour enfants dont l’essentiel sous licence. La société revient de loin :
-    Elle s’est concentrée sur son point fort : les jouets pour enfants sous licence (La Reine des Neiges ou Pat Patrouille).
-    Elle a abaissé son point mort (réduction des coûts et des effectifs)
-    Elle a repensé sa distribution autant dans les réseaux (par exemple Costco au US) qu’en digital (présence notamment Amazon).
-    Elle pourrait bénéficier à plein de la surconsommation décrite en introduction.
La société devrait retrouver une forte croissance et ses résultats exploser (clôture en mars) car les frais de structure n’augmentent presque pas si le CA s’accroit significativement.
Mars 2022 : j’attends 3 M¤ d’ebit.
Mars 2023 : j’attends 5 M¤ sans problème.
L’endettement a été réduit autour de 4 M¤.
Je rappelle que la société faisait 48 M¤ de CA il y a quelques années.  Je pense que le marché va rapidement comprendre l’efficacité du business model et la qualité de son positionnement dans les licences. A mon avis une valorisation à 50 M¤ soit 6¤ par titre me semble très réaliste.

Sur les autres dossiers que je regarde :

Quadient : Dossier pas très cher en pleine transformation. Ça peut valoir 30 à 40¤ sans forcer à MT. V
It Link, Groupe Open : SSII peu valorisées au cours actuel.
Financière de l’Odet et holding de l’empire Bolloré : Ca vaut le coup de jouer la réorganisation du Groupe à horizon 2022.
Tessenderlo Pas bien cher.
Delfingen : équipementier auto pas très cher.



Sur les ressources disponibles sur le web :

Pour ceux que ca intéresse :

Je vous invite à suivre les excellentes analyses fondamentales de l’oracle de la Camargue, sur Twitter : @StockPick_fr.


Ainsi que les analyses précieuses de l’excellente Maison de Gestion de Fortune Avant-Garde Investment (https://www.avantgarde-investment.com/) qui m'aide à trouver la valeur cachée des sociétés cotées.

@KLe_Nouail
@BLe_Maitre
@Fr_BGraham

Dernière modification par beber109 (08-11-21 17:39:48)

Hors ligne

 

Pied de page du Forum