Rodolphe2

Catégorie: Trader

membre depuis:

Portefeuille démarré:

Dernière connexion:

01-11-17

01-11-17

28-09-22 11:59

Rang: 5 (=)

Perf: 795.8%

Abonnés: 152

Aujourd'hui: hausse+2.4%

Message privé


Mois positifs sur 1 an: 70%
A été Premier au classement BM
+5ans

Commentaires - Rodolphe2


profil boursier de Michel first
Michel first le 18/04/20 12:56

Bourse match permet d’appréhender le marché.

Mais vous devez tradez en réel pour apprendre vraiment et n'oubliez pas que passer des ordres ne coûte rien tant qu'ils ne pas exécutés. Vous pouvez passer des ordres d'achat à cours limité à plusieurs cours.Mais au moins si la valeur chute vous l'aquérerez à bon prix.

profil boursier de Michel first
Michel first le 18/04/20 12:47

Bonjour argent.
Effectivement DIOUP était un phénomène,il pyramidait 2 ou 3 fois en day et vendait tout.
Je connais boursematch avant 2000 comme bien d'autres sites...
En reel recement j'avais gagné sur Hybrigenics 496.06% en cloture(j'ai photografier l'ecran),j'ai essayé de vendre avant la fermeture mais mon ordre est passé curieusement en anomalie.
J'ai pu revendre que 2 jours apres,malgré des essais repetés. Le cours avait bien chuté.
Ca c'est pour le fun,sur un petit portefolio.
Bien sur comme toi sur mon gros portefeuille je suis long only.

profil boursier de Argent
Argent le 15/04/20 14:29

Vous dire que j’ai acheté mes deux premières actions en février 1969 ou qu’à de jour j’ai un compte chez Binck et un chez De Giro, aurait un côté puéril.

Faire des lignes de 35.000 euros ou plus du fait que le portefeuille virtuel enregistre un capital de 350.000 euros, ne rentre pas en ligne de compte.

De vouloir travailler en valeur relative et non en valeur absolue n’a aucune corrélation avec la réalité.

Il s’agit de travailler en adéquation avec le marché en passant des ordres en harmonie avec Euronext, c'est-à-dire qui soient exécutables.
Or l’ordre passé dont je fais mention dans mon précédent commentaire ne peut en AUCUNE manière être exécuté par Euronext.
C’est la raison pour laquelle B.M prévoit dans son règlement ce qui suit :
- Pour qu'un ordre soit validé à un cours donné (ordre d'achat ou de vente), le volume de transactions échangé en réel après la saisie d'un ordre doit être = ou supérieur au montant indiqué. »
C’est clair ! Non ?

Que les ordres soient ou non pris en compte par B.M c’est un autre problème.
Ne vous en disconvienne, le membre qui ne joue pas le jeu discrédite totalement sa performance. Il ne trade plus de manière virtuelle, en respectant les contraintes du marché boursier, mais s'adonne à un jeu de stratégie avec des règles particulières.

Si vous aimez les performances en trading, Je vous suggère de lire le N°12 d'Action Future vous y découvrirez certains résultats (copie des comptes de liquidation, et avis d'opérés à l'appui) de trader comme DUPORT. Vous découvrirez comment il a pu faire passer son compte réel de 757 euros à plus de 370.000 euros.
Cela c'est de la performance !

J'en resterai là.
Bonne journée.

profil boursier de Rodolphe2
Rodolphe2 le 15/04/20 10:43

Bonjour,

Comme déjà dit, je raisonne en valeur relative et non en valeur absolue.

Pour un portefeuille virtuel d'environ 350 000 je fais des lignes de 35 000 d'achat virtuel (10% du capital sur une ligne est plus que fréquent en trading, surtout pour le l'ultra court terme)

Bref, contrairement à ce que vous semblez penser, je trade depuis 23 ans et j'ai autre chose à faire dans la journée que de vérifier les quantités dans les CO.

Cordialement.

profil boursier de Argent
Argent le 15/04/20 10:02

Bonjour,

Je pense surtout que vous ne voulez pas m'entendre ! Dommage !

Un simple exemple :
vous envoyez un ordre sur ESI GROUP à 08:59 pour 1174 actions, il est exécuté à 09/00.

- Vous êtes d'accord sur ces chiffres ?

Or le volume total (tick par tick : (transaction par transaction)) de 09/00 à 09/08 (il y a 19 transactions) est de 704 actions, la moyenne des ordres est de 37 actions par ordre. et ce au prix fixé par vous 29.80.
En aucune manière, même par plusieurs ordres successifs, la transaction aurait été possible en réel.

Je vous l'ai dit, depuis longtemps on sait que le logiciel a des lacunes dont celle de ne pouvoir, parfaitement, collé aux volumes des ordres réalisés sur le marché réel. Mais je me souviens que ceux qui jouaient le classement respecté, en principe, - peut être par étique- ce fait.

Si vous procédiez à des transactions réelles sur le marché boursier vous sauriez que les traders institutionnelles ou pro fragmentent les ordres importants et ce afin de ne pas perturber le carnet d'ordres en provoquant des mouvements erratiques, et ne vont jamais acheter (ou vendre) avec des volumes importants si la moyenne des ticks par ticks est faible, car leur ordre au prix limite ne serait pas exécuté.

Votre transaction sur ESI n'est qu'un exemple parmi d'autres !

Vous voyez il ne s'agit pas de vous donner une liste exhaustive mais simplement de voir des transactions réalisables dans le réel.

PS : vous n'êtes pas le seul à procéder de la sorte, ce qui est dommage, le résultat c'est que les notions 'classements' et 'performances' ne sont plus crédibles.

Cordialement

profil boursier de Rodolphe2
Rodolphe2 le 14/04/20 23:53

Bonsoir Argent,

Veuillez me faire parvenir une liste exhaustive des titres que vous m'autorisez à trader virtuellement.

Cordialement.

profil boursier de Argent
Argent le 14/04/20 19:11

Bonsoir,

à votre question :
" Faut-il vérifier dans un carnet d'ordre réel qu'un ordre fictif soit réalisable à chaque fois avant de passer un ordre ?"
je vous ai répondu mais je rajouterai quelque chose d'important qui figure dans le règlement :
« Le système n'utilise pas le carnet d'ordres mais les échanges effectués en réel afin de fixer le cours. Afin de coller le plus possible à la réalité les restrictions suivantes s'appliquent:
- Pour qu'un ordre soit validé à un cours donné (ordre d'achat ou de vente), le volume de transactions échangé en réel après la saisie d'un ordre doit être = ou supérieur au montant indiqué. »

C’est donc que l’ordre B.M doit avoir un volume = ou inférieur au tick du marché.

Il était un temps où cette règle était suivie par les membres qui savaient que le logiciel B.M ne pouvait contrôler les volumes et faire la comparaison avec le réel. Cette faille connue n’était que rarement exploitée et jamais dans des proportions de volumes irréalisables par le marché.

Pratiqué de la sorte c’est votre modus operandi, vous êtes libre de le faire si le vaguemestre l’accepte mais inéluctablement cela fausse les performances et handicape les membres qui jouent le classement.

Cordialement

profil boursier de Argent
Argent le 04/04/20 01:42

Désolé B.M a une double casquette :
- un jeu
- un simulateur.

Je n'ai rien contre le fait que l'on puisse jouer avec B.M comme au Monopoly. Chacun choisit ses armes.

Dans la cadre de B.M 'simulation' il faudrait, pour ne pas dénaturer le biais d'un portefeuille fictif, être le plus possible en adéquation avec les modalités et les contraintes inhérentes aux transactions.
Que B.M ne puisse totalement suivre les modalités propres au SRD (liquidation, date et frais annexés) cela peut se comprendre et reste secondaire.

A votre question : " Faut-il vérifier dans un carnet d'ordre réel qu'un ordre fictif soit réalisable à chaque fois avant de passer un ordre ?"
Je réponds spontanément OUI car au réel l'ordre ne pourrait être exécutable.

En aucun cas vous n'employez une méthode de taille de positions qui colle avec la réalité.
Opérez de la sorte sur le marché boursier et vous comprendrez que mon assertion est exacte.

Dans le quotidien on doit coller au carnet d'ordre et un ordre ne peut s'effectuer que s'il y a contrepartie. Par ailleurs les ordres importants sur des valeurs peu liquide sont assez rares. Les prises de positions se feraient, alors, par des ordres fractionnés, et ce afin de ne pas provoquer, par leurs positions sur le carnet d'ordres, un mouvement haussier.

Ceci est l'aspect technique. Quant à l'aspect psychologique, qu'il faut garder en éveil de manière permanente pour respecter les bases de son money management, c'est, au réel, un tout autre problème, puisque l'on ne joue plus avec des peanuts.

A mon avis ne pas respecter le mode de transaction habituelle des ordres c'est un non sens.

Cordialement

profil boursier de Rodolphe2
Rodolphe2 le 04/04/20 00:52

Bonjour Argent,

BM étant un jeu de simulation boursière, je passe des ordres fictifs avec un portefeuille fictif.

Pour les ordres mentionnés, ils sont d'environ 10% d'un capital fictif ;

ils concernent des titres autorisés par BM ;

les titres concernés sont plus liquides que certains titres tradés par certains joueurs ;

Faut-il vérifier dans un carnet d'ordre réel qu'un ordre fictif soit réalisable à chaque fois avant de passer un ordre ?

Ne serait il pas plus judicieux de raisonner en valeur relatif qu'en valeur absolue ?

Cordialement.






profil boursier de Rodolphe2
Rodolphe2 le 04/04/20 00:40

Bonjour Prosac,

J'ai passé un ordre d'achat à 2.03 juste avant que le titre ne soit suspendu à la baisse.

Puis j'ai passé un ordre de revente à 2.09 avant que le titre recote.

Le hasard a voulu que la reprise de cotation soit plus haute (2.14).

C'est le genre de trade que je ne pratique jamais en réel (c'est trop dangereux d'être contre le mouvement du marché).

Cordialement.

Suivant Dernier
Vous devez être un membre enregistré,classé et connecté pour mettre un commentaire